Écouter la radio
Rechercher sur 1d-midipyrenees.com...
Album

Nos Sem Aqui

Description

SONOLOCO depuis son origine, chante en Occitan, Français ou Anglais pour que tout le monde comprenne, et avec un son Metal, Punk et Hard, pour que tout le monde entende...!
Fondé pendant l’été 1995, et après quelques démos, le groupe SONOLOCO sort fin 1997 un premier CD 4 titres (en Occitan) autoproduit “Lo Tabanar”. Le style du groupe, un Metal froid, limite Noise intrigue,
et la chanson “Ebolhar lo Ganho” se taille un joli petit succès d’estime dans les radios Rock (et Occitanes) du sud-ouest de la France. Un premier contact entre le groupe SONOLOCO et Alain du Label Brennus n’aboutira finalement pas. Le groupe continue à jouer un petit peu partout dans les bars et les petites salles du sud-ouest (ainsi qu’une date au célèbre Gibus de Paris). Fin 1998 s’annonce une période de changement de line-up dans le groupe dont le son évolue de plus en plus dans un style plus Rock, limite Stoner. Le projet d’enregistrement du nouvel Album “Silenci”, avec aux manettes “Ted” (ingéson de Noir Désir, travaillant maintenant avec les Têtes Raides) à Bordeaux annoncé pour 1999, est reporté en 2000 pour finalement être annulé, le groupe traversant le début du vingt et unième siècle dans l’alcool et la fumée... Finalement, le line-up du groupe se stabilise fin 2002 avec l’arrivée de Julien à la basse et de Cédric à la guitare rejoignant les deux membres fondateurs du groupe Olivier le batteur et Jeff le chanteur. Motivée comme jamais, cette formation enregistre l’album “Mefia-Te” avec Jean-Paul Trombert aux manettes en 2003 dans un style beaucoup plus Punk Rock (les influences Metal étant toujours présentes).
Le premier extrait de l’album “Jacques et José” déboule dans les radios du sud de la France dés l’été 2003, (les occitanistes préférant eux, le morceau “Mossur Deubeuliou” sur un célèbre Texan-président).
SONOLOCO en profite pour repartir en concert. L’album “Mefia-Te” sort finalement fin 2004. Pendant l’été 2005 une collaboration entre le groupe SONOLOCO et le groupe STUPEFLIP (Sony-BMG) aboutit au morceau “Nos Sem aqui per Far dau Brutz”, fruit d'un délire nocturne entre Jeff et King-Ju (le chanteur de Stupeflip), ce morceau qui est inédit, est entrain de devenir un véritable “collector” que les fans de Stupeflip s’arrachent sur le net. SONOLOCO participe aussi fin 2005, en enregistrant “Joe the Butcher”, à l’album “Tribute to the Bushmen” qui sortira bientôt... Puis le groupe enregistre (toujours avec J-P Trombert) un nouvel album “Nos Sem Aqui” dont le premier extrait “Petit Nicolas” devrait débouler sur les radios et le net très rapidement ; suite à une signature avec Brennus, sur sa division occitane “Disc ADREIT”.
SONOLOCO les influences admises : Ramones, Sex Pistols, the Stooges, Us Bombs, the Distillers, the Bell-Rays, les Thugs, Trust, Noir Désir, Nashville Pussy, Motorhead, Black Sabbath, Iron Maiden (période Di-Anno), Black Label Society, Stupeflip,
Jacques Dutronc, Joan Pau Verdier, Moussu T.

Released on ...

Légende de la liste de lecture :
  • Vidéo
  • Complète
  • Extrait

Code de téléchargement

Si vous possédez un code de téléchargement, saisissez-le ici
Vous devez être connecté pour utiliser votre code de téléchargement. N'hésitez pas à créer un compte chez nous.

Du même artiste

Facebook

Ceux qui ont achetés cette œuvre ont aussi acheté